Que faire pour prendre soin de sa santé psychique ?

Prendre soin de sa santé psychique est aussi important que de s’occuper de sa santé physique. Des habitudes au quotidien permettent de l’améliorer ou de la maintenir à un niveau de bien-être agréable.

Il s’agit de cultiver un état d’esprit  et de pratiquer des activités qui favorisent la santé mentale.  Renforcer ses ressources psychiques personnelles (=ses atouts et ses forces) aide à mieux faire face aux périodes critiques qui peuvent survenir dans la vie. 

Les éléments suivants ne constituent pas un « livre de recettes pour aller bien ». Il s’agit de quelques pistes qui contribuent au bien-être psychique. 

Reconnaître ses forces et respecter ses limites 

Dans notre société, la performance et l’excellence sont très valorisées. Pourtant, l’être humain n’est pas parfait et il peut être fragilisé. Il est normal de ne pas toujours être performant, heureux ou brillant. 

Il est précieux de consacrer du temps à mieux se connaître (par des lectures, des échanges avec des proches ou un regard professionnel sur sa façon d’agir). Cela peut aider à identifier ses capacités et accepter ses limites. 

Digérer les événements de la vie sur le plan émotionnel est un processus normal, nécessaire et pas forcément le signe d’une maladie. Cela peut prendre du temps. C’est pourquoi il est bien de s’encourager à être bienveillant envers soi-même. Et quand le besoin se fait ressentir, demandez du soutien à votre entourage ou à des spécialistes. (Voir également « En parler »)

Prendre soin de soi et de son corps

Prendre soin de soi est quelque chose de très personnel. Les moyens sont nombreux et doivent être cherchés pour chacun individuellement. L’activité physique est un bon moyen de combattre les tensions. Il peut s’agir de pratiquer un sport ou simplement se balader pour s’aérer l’esprit. L’important étant de bouger, de sortir de chez soi, de changer d’air. 

Les phases d’activités peuvent être suivies de temps de détente. Ces moments de repos permettent de prendre du recul pour mieux réfléchir et apprécier le vécu de la journée. Bien que le sommeil soit important, une sortie, seul ou en groupe, favorise aussi la détente. Une sexualité épanouie ou une spiritualité bien vécue peuvent aussi être bénéfiques à la santé psychique.

Cultiver sa créativité et ses compétences

L’imagination et les compétences présentes en chacun ne demandent parfois qu’à s’exprimer ou à être développées. Il n’est jamais trop tard pour se lancer et découvrir un nouveau passe-temps ou reprendre une formation.

Les activités créatrices permettent d’exprimer des émotions positives ou négatives autrement que par la parole. Cela permet de libérer des tensions ou des soucis. 

Apprendre de nouvelles choses et développer ses compétences stimule l’esprit, renforce l’estime de soi et casse la routine quotidienne. Cela peut également s’avérer utile sur le plan professionnel, par exemple. 

Les cantons, les communes et les villes sont riches d’activités culturelles, artistiques, sportives ou d’offres de formations pour adultes. Certaines sont gratuites. Des organisations peuvent parfois apporter un soutien aux personnes à revenu modeste. N’hésitez pas à vous renseigner dans votre région. 

Tisser et cultiver des liens autour de soi

L’être humain est un être social qui se réalise aussi dans ses liens avec les autres. Certaines personnes ont davantage besoin de liens sociaux que d’autres. Il est précieux de cultiver les relations avec son entourage, que ce soit avec sa famille, ses amis, ses voisins ou sa communauté.

Il est parfois possible de s’appuyer sur les amis pour partager les joies et les peines. Il est important de s’encourager à faire un pas vers les autres et à s’ouvrir pour tisser des liens, même si ce n’est pas toujours facile.

Le fait de parler et d’écouter permet de mettre de l’ordre dans ses idées, contribue à atténuer les tensions et apporte un certain apaisement. Échanger sur ses soucis amène parfois un nouveau point de vue et fera peut-être apparaître des solutions. 

Il existe des groupes de parole, qui proposent divers soutiens. Lors de réunions entre pairs (=des personnes dans la même situation), il est possible de partager son quotidien et son ressenti. Cela procure généralement le sentiment d’être compris dans un climat de non jugement. 

Il est aussi possible de parler de ses problèmes à différents professionnels dont c’est le métier d’écouter et de chercher avec vous des solutions adéquates. Demander de l’aide n’est pas un signe de faiblesse, bien au contraire. 
(Voir également « En parler »)

 

Top