Contexte de vie et santé psychique

La santé psychique dépend de plusieurs éléments qui s’influencent les uns les autres : d’une part les caractéristiques individuelles de chaque personne, d’autre part le contexte de vie de la personne. Celui-ci peut protéger ou menacer la santé mentale. 

L’être humain et son contexte de vie 

«La santé mentale et le bien-être psychologique dépendent non seulement des ressources psychiques d’une personne mais aussi du contexte social dans lequel elle se trouve et de l’environnement dans lequel elle évolue», d’après l’Organisation mondiale de la Santé. 

Des effets sur la santé psychique

Tout ce qui facilite la bonne adaptation entre un individu et son environnement  (accès à une bonne éducation, à un emploi convenable, à un logement, la réduction des préjugés, etc.) favorise et soutient une bonne santé mentale. Au contraire, tout ce qui empêche cette adaptation (pauvreté, pollution, discrimination, conflits, etc.) est un obstacle à sa bonne santé mentale. 

Voici quelques exemples influençant la capacité d’une personne à se développer et à s’épanouir:

  • Les conditions sociales: la situation familiale, le niveau d’instruction (une éducation de qualité, l’accès à de l’information), le réseau de soutien (accès à des proches et à des services adéquats), la discrimination (basée sur le genre, l’origine, l’orientation sexuelle ou la santé mentale d’une personne), etc. 
  • La situation économique: la pauvreté, la répartition des richesses, les conditions de travail, etc. 
  • La culture: faire partie d’une minorité ethnique, le sentiment d’appartenance à une communauté, etc.
  • Le contexte politique: des lois, l’exercice du pouvoir (démocratie ou dictature), la stabilité politique (paix ou guerre), etc.
  • L’environnement: la qualité de l’environnement (sain ou pollué), disposer de ressources naturelles en suffisance, etc.
  • L’héritage biologique: les éléments transmis par le patrimoine génétique familial peuvent avoir une influence sur la santé.
Top