Changements au cours de la vie

Certaines périodes de la vie provoquent des changements importants. C’est le cas de l’enfance, de l’adolescence, de la ménopause et de la vieillesse. Ces étapes de vie impliquent de nouveaux défis à relever et peuvent déstabiliser l’équilibre psychique. 

En plus de ces étapes, d’autres événements prévus ou imprévus peuvent influencer la santé psychique. Ils sont notamment abordés dans les chapitres «vie familiale» et «vie professionnelle».

L’enfance

Durant les premières années de l’existence, l’être humain connaît sa croissance la plus rapide. C’est une période importante, où l’enfant développe les différentes compétences qui lui seront utiles durant toute sa vie. C’est pourquoi il est fondamental d’accorder aussi de l’attention à la santé psychique de l’enfant. Parfois, les parents peuvent avoir des inquiétudes ou simplement des questions par rapport à un comportement, une attitude ou des émotions exprimées par l’enfant. Il est important d’oser en parler, par exemple au pédiatre, à la consultation de puériculture ou à l’infirmier scolaire.

L’adolescence

Le passage de l’enfance à l’âge adulte est une phase de développement majeure. La puberté se manifeste par d’importantes transformations physiques et psychiques. Au niveau social, l’adolescent affirme son identité et son autonomie. Il cherche à la fois à devenir adulte et à ce qu’on le considère comme tel. En même temps, il souhaite maintenir sa position d’enfant auprès de ses parents notamment. Cette ambivalence peut être la source d’une certaine tension psychique. C’est aussi à cette période de la vie que la plupart des enfants quittent le nid familial, une étape qui peut parfois être difficile à vivre pour toute la famille.

Chez la plupart des adolescents ces modifications provoquent du stress, des mouvements d’humeur, des douleurs physiques (maux de tête, de ventre) et/ou des troubles du sommeil. Ces symptômes sont tout à fait normaux dans cette période de transition. Ils sont temporaires et vont disparaître.

Parfois, des difficultés psychiques plus importantes apparaissent. Elles peuvent être dues à une mauvaise image de soi, des problèmes relationnels avec les parents et/ou avec d’autres jeunes, la solitude ou des difficultés scolaires. Elles peuvent se manifester par différents symptômes (anxiété, dépression, troubles des comportements alimentaires, idées suicidaires, consommation de drogues, …). Ces difficultés ne signifient pas forcément le développement d’un trouble psychique durable. Cependant, toute manifestation de détresse d’un adolescent est à prendre au sérieux. Selon la gravité, consulter un spécialiste permet d’identifier une maladie psychique débutante.

Dans ce genre de situations, il est important de ne pas rester seul avec ses problèmes. En parler à un ami ou un adulte de confiance permet de soulager. Le site www.ciao.ch est une source d’information et d’échanges utile pour les jeunes âgés de 11 à 20 ans. 

Des professionnels (professeur, infirmier scolaire, animateur du centre de loisirs, médecin de famille) ou des spécialistes de la santé mentale, tels qu’un psychologue, sont de bon conseil et un soutien précieux. 

La ménopause et l’andropause

L’âge moyen de la ménopause ou des dernières règles se situe autour des 50 ans. C’est une période de changements hormonaux pour la femme, avec des conséquences sur l’état physique et psychique.

La disparition de la production d’œstrogènes (=hormones à la base du développement sexuel) provoque souvent des bouffées de chaleur et peut perturber le sommeil et la qualité de vie.

Beaucoup de femmes peuvent aussi ressentir une grande variation de l’humeur, de l’irritabilité, de la nervosité, des troubles du sommeil, pouvant parfois aller jusqu’à la dépression.

Quand ces effets se manifestent, il est nécessaire d’en parler, par exemple avec une amie ou avec son gynécologue. Si les troubles sont importants, un spécialiste de la santé mentale, comme un psychologue par exemple, peut apporter des solutions adaptées.

Des renseignements plus complets sur cette période de la vie sont disponibles dans cette brochure.

Chez les hommes, aux alentours des 50-60 ans, la diminution de la testostérone (=hormones sexuelles masculines) peut aussi provoquer des perturbations physiques et psychiques. On parle alors d’andropause qui peut se manifester par des troubles de l’humeur (dépression, irritabilité), une baisse de la force musculaire, une diminution du désir sexuel. Si vous ressentez de tels symptômes il est important d’oser en parler par exemple à votre médecin de famille.

La vieillesse

Avec l’augmentation de l’espérance de vie, de plus en plus de personnes vivent plus longtemps, sont actives et en bonne santé. C’est pourquoi aujourd’hui nous distinguons deux périodes durant la vieillesse. Le 3ème âge débute vers 65 ans avec le passage à la retraite. Le 4ème âge se situe près de 80 ans et peut correspondre avec une perte progressive de l’autonomie. 

Ce sont des périodes où peuvent survenir des maladies, des douleurs chroniques ou des troubles du sommeil. Ces changements physiques peuvent influencer le bien-être psychique. Il arrive aussi que des troubles psychiques, tels que l’anxiété, la dépression, la démence, apparaissent avec l’âge. Parfois également, des comportements suicidaires se manifestent à cette période de la vie, ce qui est souvent tabou et mal compris par les personnes. Il est donc très important d’en parler et d’exprimer cela auprès de personnes ressources. 

Les personnes âgées sont également plus exposées à des risques de maltraitance, de négligence ou de manque de respect. Ces expériences sont souvent traumatisantes. 

Les difficultés psychiques peuvent être temporaires ou plus durables. Quoi qu’il en soit, il est important de ne pas rester seul avec ses problèmes et d’en parler à son entourage ou à des professionnels comme son médecin de famille. Des solutions peuvent être trouvées pour améliorer le bien-être au quotidien. 

Quand l’état physique le permet, participer à des activités de groupes permet de se sentir entouré et utile. Une offre variée d’activités pour seniors existe dans chaque canton. 

Top