22.08.2019Zürich: "La fondation d’une famille, une phase de vulnérabilité", rencontre du réseau 2019

Congrès en partenariat 22-23 août 2019

La Chaire de psychologie clinique de l’Université de Zurich axée sur les enfants/jeunes et les couples/familles, le Réseau Santé Psychique Suisse (RSP) et l’association faîtière männer.ch organisent un congrès commun en 2019.

La grossesse, la naissance et le passage du couple à la famille sont pour beaucoup de couples une période excitante et suscitant beaucoup de joie. Fonder une famille est le souhait profond de beaucoup de gens et il donne un sens à leur vie comme à celle de leur couple. Néanmoins, ce passage constitue une phase de développement exigeante et délicate pour tous ceux qui la traversent. Les réalités de la vie changent fondamentalement pour la mère et le père ainsi que pour le couple. Les fortes restrictions du temps dont les partenaires disposent et les exigences liées aux besoins du nouveau-né 24 heures sur 24 les conduisent souvent tous deux aux limites de leurs capacités physiques et psychiques.

Les conditions extérieures et les stéréotypes conservateurs en matière de rôle des deux sexes provoquent souvent un basculement vers un modèle traditionnel lors de l’arrivée du premier enfant et une accentuation de ce phénomène lorsque le second enfant paraît. Bien que les conditions engendrées par l’environnement politique et économique se soient quelque peu améliorées au cours des dernières années, la portée de la parentalité et des charges qu’elle entraîne ne fait l’objet que d’une compréhension toute relative en comparaison internationale. Il en va de même en ce qui concerne les conditions-cadres et les structures requises.

Le congrès « La fondation d’une famille, une phase de vulnérabilité » a pour objectif de permettre une réflexion critique sur des résultats actuels de la recherche, des approches théoriques et des expériences pratiques. Les deux questions suivantes en sont au cœur : de quoi les familles actuelles ont-elles besoin sur les plans psychologique, microsocial et sociétal pour que tous leurs membres puissent faire face à la phase de la fondation de la famille en bonne santé.  Comment les professionnels, l’économie et l’État peuvent-ils soutenir les familles ?

Informations complémentaires ici

Top